Ma Photo

Piebwa nan bwa

  • Fonmaje  ceiba pentandra  mapou (Ayiti ek Gwadloup)  bwa-djab (Gwiyann)  Fronmaje
    "An piebwa se an peyi epi se tout, ek si nou se mande ki peyi esa, lamenm nou ka pran letjèt nan lannwit san souch tan-ki-pase, eti nou pa'a rive sèkle, anni pou nou se griji anlè se branch lan, janm tankon bra nou se an tilili flang ki pa ka rive djeri". Edouard Glissant, Mahagony

Nan lanmè Karayib la

  • Kalikabou  kyphosus sectatrix  mòpion  lipi  kaka-mel  lipèz oben lipe
    "Yo rive se pechè a rive. Yo pa touve pwason yo touve lanmè move. Yo rive se pechè a rive". Se pechè a, Geno Exilie, E+, 1979.

Ponm-tòtòt nannan-rèch

  • Pawoka  momordica charantia  manje-kouli
    Anni tjwit li pou nannan an kranm-kranm

Chouk nannan-rèch

  • Yanm-blan  dioscorea alata  ek dachin  colocasia esculenta
    Se manyok la eti se chouk nannan-rèch ki ka branbrannize laliwonn/tan-ka-pase matnik la ; dachin ek yanm, ka vini dèyè.

novembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

yonn-dèyè-lòt

Blog powered by Typepad

« Marc "Loulou" Pulvar (1936-2008) | Accueil | Kannaval »

06 février 2008

Commentaires

Sabrina

Enfin un hommage digne de ce nom. Les martiniquais ont perdu un combattant de dimension mondiale. Il avait tous les atouts d'un chef d'Etat. Il va laisser un grand vide.

Maks

Il va laisser un grand vide en tant que syndicaliste et plus qu'un vide en tant que militant de la chose martiniquaise.

Sonia

Quand Confiant parle de personnes qui dénoncaient un syndicalisme revendiquant l'application des "lois auroux" en Martinique, ou le code du littoral français ou encore le statut de langue régionale... tu devrais te sentir virectement visé mon cher Simao moun Wanakera. A ma connaissance tu a publié un article dans Antilla qui dénonçait cette démarche là. Alors aurait tu changé ton koutla de lanmen.

Simao

Yeleley Sonia,toulong menm zie-dou trèz grenn sik la.
J'avais écris quelque part, dans un article sur le contre-système martiniquais des années 75-85 que les syndicalistes indépendantistes revendiquaient l'application en Martinique des "lois auroux", les écologistes voulaient faire nous faire profiter des bienfaits du code du littoral français et les créolistes courraient après un statut de langue régionale française pour leur "langue créole francophone". Ce sont des stratégies qu'on peut défendre. Ces exemples illustraient ou entendaient valider l'hypothèse d'un contre-système martiniquais incapable d'envisager la domination politique et de mobiliser toutes les ressources disons locales pour contrer même ponctuellement cette domination. J'avais expliqué qu'un tel contre-système n'est qu'un sous-système structurant qui multiplie les lieux de la domination. La trop grande pauvreté du débat politique en Martinique nous conduit parfois à, non pas changer notre koutla de lanmen, mais à lâcher prise, tout doucement, pianmpianm. Et puis nous ne pouvons "miser" toutes nos forces dans des débats bò-kay fussent-ils enrichissants, dans le même temps, le colon installe son arrogance. Loulou était un patriote sincère, (nou pa menm rive kouvè sèwkèy la èk an bandwèl natifnatal Matnik) il faut enterrer tous les désaccords pendant le deuil. Apre, nou ke detere yo pou vire file yo, nèk se toulong an bokantaj lide epi size-koute.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Matnik peyi anni-flè

  • Bougenvilie  bougainvillea spectabilis  paper flower
    Tout ponm-tòtòt nannan-dou, nannan-si, tout grenn rèch oben mol, se an flè avan vini ponm-tòtòt oben grenn.

Bèt anba-bwa

  • Sèpan matnik  bothrops lanceolatus  bèt-long-lan
    Bèt ka kouri anba bwa, ka dangoye, ka vole, tousa ek ka fondase an nich-lavi eti fondalnatal nan laliwonn lan.

Ponm-tòtòt nannan-dou

  •   annona squamosa  sugar apple (Barbad  Jamayik  Trinidad) anó  sin semilla (Kouba) Ata (Brazil)  Cachiman Canelle (Dominikana)
    "Lòstòm suiv wèt mango, prinsitè, papay, tjenèt, penbwa vèt, blé, matrité, avòté, dou, distribiyé atè a, dan ansèl, té ka fè". Térèz Léotin, Tré ladivini, 1999

Zèb epi fèy

  • Gwo-diten  plectranthus amboinicus  orégano brugo  big thyme (Gr. St. V  T&T)
    zeskay an zèb, fèy pou sove lavi

Liv-aleliwon

  • Lasotje_Eric_Pezo
    Liv ka kouri-lawonn pou kouri-lawonn tou pou fè kabesi nou pofite.

Kaloukera Kouchaalwa

  • DSC03267
    An letjet nan Gwadloup avan plannise, yonn, de, twa foto eti Soraya moun Kaloukera fè kliklaw.

Liv pou kouri-lawonn Karayib la

  • AM4Danmye-Kalennda-Bèlè
    Nou panpannen yonnde liv asou Karayib la eti nou ke vire anlè yo nan tan dèyè, yonn dèyè yonn.

Dlo chaye fondas

  • Photos-0066
    60 foto asou lavalas ki te kouri anlè fondas Matnik nan lannwit 4/5 Me ki pase. Emil Tresfield ka fè nou wè nan de koko zie nouki manniè fondas la flògòdò atè matnik pou kay, lwilwoud ek tè djoubalapte ki rache tout piebwa nan peyi a.

Douvan-seren

  • Douvan-seren makòsò pann
    Emil Tresfield, an manmay Gwo-mòn simen wèy li anlè peyi a, anni lonyen epi an zie konpayel

An letjet nan Wanakera

  • Asociacion_estados_caribe
    De ti foto man te fè fap-fap, toupannan plannisay la te ka woule. Mi bidjoulnes mi ! "An lanmen latanmot pou zibie lotbotsay poze". Soraya moun Wanakera

"Jou lapli towblip"

  • DSC03398[1]
    "Jou lapli atè", dotwa foto dezas ki kouri-lawonn atè Matinik 4/5 Me ki pase. Patrik Maglwa fè an ti bwalta nan dezas tala pou di nou se pou lavi vire pran zoup pis "dlo lavi se lavi".

Simidoy bougann lan

  • Piebwa_bwa
    An driv nan bougann Wanakera otila 382 janjolant degra ka leve. Zeb, piebwa, yann, flè, an walwari degra ka tije isiya la. moun pran yo pou fè dite, chodo pou koubare kalboyri, pou vidjoze, pou vire leve bidjoulnes yo, patiti patalod.

Yonn-dèyè-lòt

Lawonn yol 2008

  • 501
    107 adan foto lawonn-yol 2008 la nan wey manzè Soraya moun Wanakera.

Bèlè 22 Me 2007

  • Bèlè 22 Me 79
    Lekol Bèlè Kalennda Danmie Paris (LBKDP) te leve an lawonn bèlè 22 Me 2007 nan bouk Neuilly-Plaisance. LBKDP BP 123 - 92130 Issy-les-Moulineaux Lbkdp@wanadoo.fr

Brannzeng sosial la

  • C5f
    Brannzeng sosial atè Wanakera depi 5 fevriye jik 4 maws.

Dean, an ourakàn

  • Dean_e
    Piebwa ki towblip anba ourakàn Dean ki pase anlè Matnik.

Yòl

  • Yl_25
    Lawonn yòl atè Wanakera 1997.

Wanakera-Karayib