Ma Photo

mai 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

yonn-dèyè-lòt

Blog powered by Typepad

« Yogannèl 2008 | Accueil | Plodari Filadèlfia a »

23 mars 2008

Commentaires

Bayannko

Wè nèg ! Fout an bèlè sa bèl. Fòk ban nou dòt vidéo-clip konsa pou nou santi nou dous an péyi andéwò. Ban nou dotwa dansé-lalin-klè, mabèlo épi ting bang.

Stella'O

Katherine Dunham was baptized a mambo, a priestess of the Vodou religion. Her fascination with Haiti was a fascination with Africa. She felt that Haiti was the Africa in the Caribbean.
Dunham first arrived in Haiti in the 1930s as a graduate student in anthropology. She also visited Trinidad, Jamaica and Martinique where she filmed indigenous dances.
But it was in Haiti, while listening to its African inspired rhythms, that she immersed herself in its dance, culture and history.
Later, she would use the drum-inspired movements to fashion her own choreography techniques -- the Dunham Technique -- putting Caribbean dance on the world stage.


Dyendyen

Yé lévé.
Man pa ka wè sa ki pétépak adan film tala. Mèyè film la paskè moun ka fouté moun èksétéra kout-pyé.Sa ka sanm an film Charly Chaplin. Yo di an tan tala moun té ka goumen ladya èk razwè nan fant zotèy yo. Ni an danmyétè ki ka fè anbèl kout-pyé dépayé la, sé anlè sa sèlman man té ké kriyé, poy poy.

Moris

Sa mwen wè sé ki an tan tala sété "pa ni pasé lanmen", sété raché-koupé. Si'w pa lé tonbé pa jwé. Sé boug la té ni anchay fizik an zafè yo.

Krisyan 972

Yé Simao. Man touvé'y. Chantè a ni menm vwa épi Ti-Rawoul. Ou sé di sé li ki la. Bon kisa man genyen ?

Misye Tibray

Yeley fout sa bèl an bèlè. Sa ka mete tout moun dous, tout moun lan koul. Se konsi bèlè a ka fè moun Matinik vire vini yich Matinik èk Matinik sèlman. Pa ni pyès gwo-so, pyès gòj, pyès mannyè malelive, pyès bagay sik. sa dous menm.
Pou bagay frayik ou a, man kale de koko zye mwen anlè'y, man pa wè ayen.

Soubawou

Wè Simao se pas anlo moun adan lakou a trape an kas kolonial an tèt yo.

soraya

man trape'y
boug la ki ka jwe tanbou-a ni an kravat

Simao moun Wanakera

Woulo Soraya ! Ou se yich papa'w. Tanbouye a mare lavaliè'y konsi se an lanmès ki la. Yo nèyè di boug la film, boug la ale fouye tout tiwè komòd la, fè an kout J. Ford. Te ni se kas kolonial la tou, an grèd pi ba. Woulo Soraya, manzè man ka kriye'w.

Soubawou

Poo Simao, Soraya ni bon zié pou wè tanbouyé a mété kravat. Jik alè man ka gadé man pa ka wè kravat la. Fòk kale koko zié'w anlè'y pou wè'y. Ou nèyè fè an kout préférans ba Soraya ! Pis pa té ni ayen pou genyen nou pé ké fè dézòd.

Diane

Twa kalinda bèlè. Kalinda c'est une danse en particulier ou c'est toutes les danses d'ici et d'ailleurs. Sinon, y a-t-il une différence entre kalinda et kalennda.

Caracól

Gracias al cielo por haber nacido caribeño

Catherine

rien !

JC Germany

Document remarquablement original, par l’authenticité de l’époque qu’il ramène jusqu’à nous aujourd’hui, avec cette particularité de nous éclairer sur les réalités d’alors, les années 1936 à la Martinique, où le paraître est de plein pied, manifestement dans la démarche identitaire ambigüe qui est encore et toujours d’actualité… Ici, ont eut dit, qu’il n’y a aucune mise en scène de la Réalisatrice Katherine Dunham et que selon toute vraisemblance, cette dernière ayant juste connaissance d’un rendez-vous, en a filmer les scènes. Les tambouyè sont porteurs de casque et de cravate qui sont les symboles des dominants du moment. Le duel en tout état de cause, est sans aucun doute réel et permet de relever que les protagonistes sont dépositaires d’un art exemplaire attestant ici de tout son contenu puisé dans l’univers de la plantation coloniale et, notamment ses codifications…

Nzingamina

Parabens Simao moun Wanakera. Voce video é um exemplo a ser seguido pelos jovens negros, que conhecem a sua cultura e a força dela. Continue sempre buscando mais sobre o nosso povo e nossa Historia,pois mesmo os que nos críticam,não sebem que descendem do povo Iorubá e da nossa MÂE AFRICA.

Simao moun Wanakera

An kalennda se an kalinda anlè doumbegedoum gran tanbou a nan tout peyi gran Karayib la. Se adan kalennda a ki ni onbligada a. kalennda se an kalinda èk an kout tanbou moun lisid Matnik ka kwenyen èk kalindaye.
An kalinda se an brennen kò epi anchay potjèl moun ka leve anlè an mizik. Moun Wanakera ka di "chat pa la rat ka bay kalinda". Pou plis ale wè :
http://natifnatal-wanakera-karib.typepad.com/langnatifnatalkarayib

Maria

J'ai visionné "twa kalinda bèlè", ces danses sont très authentiques mais vos vidéos ne montrent pas tout, les déplacements y sont quelque peu masqués. Je suppose que vous voulez juste exciter la curiosité des autres. Alors, il serait bien de diriger vos lecteurs vers des lieux d'apprentissage ou des associations d'Ile-de-France.

Malika

Dunham's life wasn't just about dancing. She was a trailblazer of dance. she died at age 96. She was an activist for haiti.

Patrick

Yélélé misié-la merci merci encore pour ce travail et pour toi l'ouverture acte1 pendant que le rideau se lève lentement d'Aimé Césaire "Et les chiens se taisent"
Bien sûr qu'il va mourir le rebelle.Oh, il n'y aura pas de drapeau même noir, pas de coup de canon, pas de cérémonial. Ca sera très simple quelque chose qui de l'ordre évident ne déplacera rien mais qui fait que les coraux au fond de la mer,les oiseaux au fond du ciel,les étoiles au fond des yeux des femmes tressailliront le temps d'une larme ou d'un battement de paupière. ...

kimbé raid pas moli

kanta

asou zafè tanbouyé ya ki ka poté an kravat, ni an boug man kwè sé an moun mondézès ki ka alé an tout swaré bèlè Matnik abiyè o pengpenleng. Nom la ka poté kravat, lavalyè, soulyé kléré, i prélè kon on pap. Man ka oubliyé non nom tala pétèt lé chyen swaré bèlè Matnik pé di nou non'y...
Kanta

kanta

merci pour ce beau moment d'hommage à Aimé Césaire en pleine swaré bèlè
seul regret : un peu trop court
Kantinol nous a proclame du Césaire
« l'homme-famine, l'homme-insulte, l'homme-torture
on pouvait à n'importe quel moment le saisir le rouer
de coups, le tuer - parfaitement le tuer - sans avoir
de compte à rendre à personne sans avoir d'excuses à présenter à personne
un homme-juif
un homme-pogrom
un chiot
un mendigot » ("cahier d'un retour au pays natal")

nous en redemandons

« ma négritude n'est pas une pierre, sa surdité ruée contre la clameur du jour
ma négritude n'est pas une taie d'eau morte sur l'œil mort de la terre
ma négritude n'est ni une tour ni une cathédrale » ("Cahier d'un retour au pays natal")

et encore
"Mon nom : offensé ; mon prénom : humilié ; mon état : révolté ; mon âge : l'âge de la pierre.
Ma race : la race humaine. Ma religion : la fraternité... " ("Et les chiens se taisaient")


"par quelques-uns des mots obsédant une torpeur
et l'accueil et l'éveil de chacun de nos maux
je t'énonce
FANON
tu rayes le fer
tu rayes le barreau des prisons
tu rayes le regard des bourreaux
guerrier-silex
vomi
par la gueule du serpent de la mangrove" ("Moi laminaire...")

Makso

"Bèlè-pitje" a. Bèl pasay, fout sa an zafè'y ! Man pa ka las gadé, viré gadé'y.

Virginie

Les images sont très sombres et en plus vous les avez dupliquées. On ne voit pas tous les gestes de ces danses qui semblent hyper compliquées mais les gens s'amusent, il y en a même qui sont euphoriques. Expliquez nous ces danses. Est-ce les ancêtres du zouk ?

ppm39

l"ancetre du zouk , c'est le kompas..les danses ci dessus ont pour origine l'afrique.

Makso

ppm39 matjé "les danses ci dessus ont pour origine l'Afrique". Ki koté l'Afrik, dépi tan Simao ka esplitjé l'Afrik sé an kontinan sé pa an péyi sé moun lan pòkò pé rivé konprann. Pa ni piès péyi afritjen ki ka dansé bèlè. Piès, pa menm ni an dansé ka sanm an bèlè.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Tan-oliwon

  • Tan-oliwon 2309
    Tan-oliwon Karayib la jou-ale-jou-vire, chalè-oliwon nan chak peyi

Teng-penteng

  • 22 Me CTM
    Penteng ek tengendeng, sanble ek doukre, tousa ka woule lakay, ka kouri-lawonn, toupatou nan Krayib la ek lotbotsay. Tout flyer ki vole jik isiya.

Douvan-seren

  • Douvan-seren makòsò pann
    Emil Tresfield, an manmay Gwo-mòn simen wèy li anlè peyi a, anni lonyen epi an zie konpayel

Liv-aleliwon

  • Lasotje_Eric_Pezo
    Liv ka kouri-lawonn pou kouri-lawonn tou pou fè kabesi nou pofite.

Kaloukera Kouchaalwa

  • DSC03267
    An letjet nan Gwadloup avan plannise, yonn, de, twa foto eti Soraya moun Kaloukera fè kliklaw.

Liv pou kouri-lawonn Karayib la

  • AM4Danmye-Kalennda-Bèlè
    Nou panpannen yonnde liv asou Karayib la eti nou ke vire anlè yo nan tan dèyè, yonn dèyè yonn.

Dlo chaye fondas

  • Photos-0066
    60 foto asou lavalas ki te kouri anlè fondas Matnik nan lannwit 4/5 Me ki pase. Emil Tresfield ka fè nou wè nan de koko zie nouki manniè fondas la flògòdò atè matnik pou kay, lwilwoud ek tè djoubalapte ki rache tout piebwa nan peyi a.

An letjet nan Wanakera

  • Asociacion_estados_caribe
    De ti foto man te fè fap-fap, toupannan plannisay la te ka woule. Mi bidjoulnes mi ! "An lanmen latanmot pou zibie lotbotsay poze". Soraya moun Wanakera

"Jou lapli towblip"

  • DSC03398[1]
    "Jou lapli atè", dotwa foto dezas ki kouri-lawonn atè Matinik 4/5 Me ki pase. Patrik Maglwa fè an ti bwalta nan dezas tala pou di nou se pou lavi vire pran zoup pis "dlo lavi se lavi".

Simidoy bougann lan

  • Piebwa_bwa
    An driv nan bougann Wanakera otila 382 janjolant degra ka leve. Zeb, piebwa, yann, flè, an walwari degra ka tije isiya la. moun pran yo pou fè dite, chodo pou koubare kalboyri, pou vidjoze, pou vire leve bidjoulnes yo, patiti patalod.

Yonn-dèyè-lòt

Lawonn yol 2008

  • 501
    107 adan foto lawonn-yol 2008 la nan wey manzè Soraya moun Wanakera.

Bèlè 22 Me 2007

  • Bèlè 22 Me 79
    Lekol Bèlè Kalennda Danmie Paris (LBKDP) te leve an lawonn bèlè 22 Me 2007 nan bouk Neuilly-Plaisance. LBKDP BP 123 - 92130 Issy-les-Moulineaux Lbkdp@wanadoo.fr

Brannzeng sosial la

  • C5f
    Brannzeng sosial atè Wanakera depi 5 fevriye jik 4 maws.

Dean, an ourakàn

  • Dean_e
    Piebwa ki towblip anba ourakàn Dean ki pase anlè Matnik.

Yòl

  • Yl_25
    Lawonn yòl atè Wanakera 1997.

Wanakera-Karayib