Ma Photo

avril 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

yonn-dèyè-lòt

Blog powered by Typepad

« | Accueil | Mizik ek kalinda moun Wanakera »

21 mai 2008

Commentaires

Djo

22 Mé pli bèl dat ki ni asou latè !

Yich E. Lakay

"22 Mé pli bèl dat ki ni asou latè" sé pour de faux ou pour de pas faux parce que chaque être humain possède au moins une dizaine de belles dates pour lui tout seul, date de naissance, date de baptême, date de la première fois, date d'entrée en maternelle, date de sortie, date de préemption, date de mariage, date du divorce...Le 22 mai est une date historique pour le peuple martiniquais mais tous les terriens ne sont pas martiniquais que je sache.

Sonia moun Matinik

Si je te comprends bien notre nèg-mawon du petit marronnage qui risquait de perdre un pied, une jambe, une main s'il était repris n'était pas un véritable opposant au colon. Seul le grand mawon qui créait un village loin dans les bois allait jusqu'au bout de son projet et était un antiesclavagiste. Les autres n'étaient que des individualistes résistant pour la forme ou "sousèkè" universels. En Martinique et dans les petites Antilles, en générale, les antiesclavagistes ont donc été très rares. Ou pran an détou atoukasé anlè nou la pas sé pa konsa ou té ka wè'y an tan CARIB FM.

Poléma

Wè nèg, fout ou rèd ! menm nèg-mawon an pran fè adan katjil ou a. Adan an sistèm moun ka pran fè èk bon frèt dépi yo touvé an mwenyen sové kò yo, yo ka pran'y. Sé silon konsyans li an moun té ka fè nèg mawon sé pa apré an analiz marksis oben filozofik pou wè konmen moun ki kévini épi'y. Mé sa vré sistèm lèsklavay la krabik menm.

Zínda

"O quilombo dos Palmares congregou várias mocambos num espaço de 60 léguas. Os chefes mais importantes formavam un conselho e havía um chefe supremo que dava àquele esboço de governo uma aparência de monarquia despótica e centralizada, necessidade forjada nas contingências de luta"... Palmares foi uma confederação de mocambos e foi também monarquía eletiva com Ganga Zumba e Zumbi de Palmares.

Claudia l'historienne

Si l'on va jusqu'au bout de votre logique on finit par admettre cette hypothèse de l'historien brésilien, Gilberto Freyre qui veut que la révolte d'esclave fut un phénomène isolé, voire insignifiant de l'histoire esclavagiste de ce pays en particulier et des pays américains en générale. Dans l'histoire de la Caraïbe, seuls trois pays ont connu une révolution antiesclavagiste ayant abouti, vous le savez mieux que moi, Haïti, Martinique et Saint-Thomas. Alors toutes les contestations possibles ont permis la fin de ce système dans notre pays.

Ras Mòn

Ba sé frè a fòs la, sonjé yo té ka goumen anba frèt betje a. Si nou la ka blèz kò nou sé pas yo goumen. Plis fòs.

Marianne lapo fig

"le colon plante le paysage, le paysage n'est pas le pays". Cette très belle phrase que vous citez appartient-elle à un auteur en particulier, est-elle extraite d'un poème, d'un roman, d'un essai ?

Nèg doubout

Ton argumentation sous-entend que le système esclavagiste avait été largement assoupli au 19ème siècle. Comment explique tu alors que la première partie du 19 ème siècle ait connu plus de révoltes, rébellions, empoisonnements, plaintes, complots, d'incendies, etc que les 17 et 18ème siècle réunis ?

Moris

En 1840, plus de 5 000 esclaves avaient traversé le canal de Sainte-Lucie pour se réfugier dans la colonie anglaise où l'esclavage avait été aboli en 1833.

Pierre

Vous dites que la société esclavagiste est "une société sans mémoire" et pourtant à lire vos articles sur ce blog et dans madjoumbé, les anecdotes ne manquent pas.

Clothilde

Cher Simao moun Wanakera, j'ai lu et relu le "Quatrième siècle" de Edouard Glissant, je ne sais toujours pas s'il faut qualifier ce livre de roman ou de poème épique. D'autre part, il y a un tel choc entre mémoire et histoire qu'il déroute le lecteur non-antillais. Je suis quand même allée jusqu'au bout et je vais commencer "la case du commandeur" d'ici quelque jour. J'ai relevé cette phrase qui appuierait ton propos dans l'article ci-dessus : "la révolte d'un esclave n'est pas d'espoir, elle ne s'alimente d'aucun espoir, et il arrive qu'elle dédaigne les vengeances (qui pourraient être le haut cri de l'espoir); elle préfigure, elle inaugure l'action(l'opération) la plus sourde et la plus pénible: d'enracinement".

Ras Mòn

I di'w "une société sans mémoire", i pa di'w zanset li pa goumen pou nou pa té obliyé. Se bétjé a fòsé kò yo fè "Une société sans mémoire" mé nou pa rété sonjé.

Nèg Madinina

I di'w èk i viré di'w mé fout i konplitjé an tjou'y ki an kréyol, ki an fransé. I fouté nou an diksyonè kréyol, i pa menm lé kriyé'y kréyol èk pou rivé konprann lèsplikasyon an i ka ba'w la, fòk ou lévé bonnè èk kriyé Sen léklérézon. Man ka konprann sa'y ka ékri a piskè man sa li mé fòk mwen ni an vè dlo èk twa kaché upsa pou tèt mwen pa fann. Delè ou sé di i ka fè sa èspré. Tonan didié.

Soraya moun Wanakera

Vient de paraître :
"Des nègres et des juges" - la scandaleuse affaire Spoutourne (1831-1834) de caroline Oudin-Bastide, éditions Complexe, coll. de source sûre, avril 2008.

El Caracol del Caribe

Traduction française 2008 :
Diario del rancheador
Traduit par Anne-Marie Brenot
Le Rancheador
Journal d'un chasseur d'esclaves
Cuba : 1837-1842
Editions Tallandier, 2008.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Tan-oliwon

  • Tan-oliwon 2309
    Tan-oliwon Karayib la jou-ale-jou-vire, chalè-oliwon nan chak peyi

Teng-penteng

  • AM4 Sware Bèlè
    Penteng ek tengendeng, sanble ek doukre, tousa ka woule lakay, ka kouri-lawonn, toupatou nan Krayib la ek lotbotsay. Tout flyer ki vole jik isiya.

Douvan-seren

  • Douvan-seren makòsò pann
    Emil Tresfield, an manmay Gwo-mòn simen wèy li anlè peyi a, anni lonyen epi an zie konpayel

Liv-aleliwon

  • Lasotje_Eric_Pezo
    Liv ka kouri-lawonn pou kouri-lawonn tou pou fè kabesi nou pofite.

Kaloukera Kouchaalwa

  • DSC03267
    An letjet nan Gwadloup avan plannise, yonn, de, twa foto eti Soraya moun Kaloukera fè kliklaw.

Liv pou kouri-lawonn Karayib la

  • AM4Danmye-Kalennda-Bèlè
    Nou panpannen yonnde liv asou Karayib la eti nou ke vire anlè yo nan tan dèyè, yonn dèyè yonn.

Dlo chaye fondas

  • Photos-0066
    60 foto asou lavalas ki te kouri anlè fondas Matnik nan lannwit 4/5 Me ki pase. Emil Tresfield ka fè nou wè nan de koko zie nouki manniè fondas la flògòdò atè matnik pou kay, lwilwoud ek tè djoubalapte ki rache tout piebwa nan peyi a.

An letjet nan Wanakera

  • Asociacion_estados_caribe
    De ti foto man te fè fap-fap, toupannan plannisay la te ka woule. Mi bidjoulnes mi ! "An lanmen latanmot pou zibie lotbotsay poze". Soraya moun Wanakera

"Jou lapli towblip"

  • DSC03398[1]
    "Jou lapli atè", dotwa foto dezas ki kouri-lawonn atè Matinik 4/5 Me ki pase. Patrik Maglwa fè an ti bwalta nan dezas tala pou di nou se pou lavi vire pran zoup pis "dlo lavi se lavi".

Simidoy bougann lan

  • Piebwa_bwa
    An driv nan bougann Wanakera otila 382 janjolant degra ka leve. Zeb, piebwa, yann, flè, an walwari degra ka tije isiya la. moun pran yo pou fè dite, chodo pou koubare kalboyri, pou vidjoze, pou vire leve bidjoulnes yo, patiti patalod.

Yonn-dèyè-lòt

Lawonn yol 2008

  • 501
    107 adan foto lawonn-yol 2008 la nan wey manzè Soraya moun Wanakera.

Bèlè 22 Me 2007

  • Bèlè 22 Me 79
    Lekol Bèlè Kalennda Danmie Paris (LBKDP) te leve an lawonn bèlè 22 Me 2007 nan bouk Neuilly-Plaisance. LBKDP BP 123 - 92130 Issy-les-Moulineaux Lbkdp@wanadoo.fr

Brannzeng sosial la

  • C5f
    Brannzeng sosial atè Wanakera depi 5 fevriye jik 4 maws.

Dean, an ourakàn

  • Dean_e
    Piebwa ki towblip anba ourakàn Dean ki pase anlè Matnik.

Yòl

  • Yl_25
    Lawonn yòl atè Wanakera 1997.

Wanakera-Karayib