« décembre 2008 | Accueil | février 2009 »

janvier 2009

"Fanm fet pou respekte"

Violences domestiques

Kannaval 32-karolin-zie-loli -Ryann 972 L’autodestruction menace la formation sociale Martinique. Les sociétés caribéennes post-esclavagistes et postcoloniales, notamment celles qui n’ont toujours pas réussi à façonner une superstructure politique, reproduisent une violence codifiée, directement héritée de la plantation esclavagiste, qui n’arrive pas à se retourner contre l’objet mais pénètre l’intimité même des familles.

Lire la suite ""Fanm fet pou respekte"" »


Economie et société

Un paradigme caribéennement intégrable :

 Le développement durable.

Popot L’épuisement des ressources naturelles non-renouvelables dont les cycles de reproduction sont d’une durée largement supérieure à l’échelle d’une vie humaine (combustibles fossiles, sols, paysages) s’est définitivement installé, partout sur la planète, entrainant celle-ci dans une crise écologique et politique permanente.

Lire la suite "Economie et société" »


"Ti Anglé-a", un roman créole

À LA RECHERCHE DE LA FILLE PERDUE…

                                                    Par Raphaël Confiant

 Ti_Angle-a Si l’on prend en compte le fait que les Martiniquais ne sont devenus francophones natifs qu’à compter de la fin des années 60 du XXe siècle (les générations précédentes ayant, quelle que fut leur classe sociale, le créole comme langue maternelle), il n’est pas pensable que des écrits en créole n’aient pas vu le jour ici ou là une fois que les générations post-abolitionnistes eurent été alphabétisées.

Lire la suite ""Ti Anglé-a", un roman créole" »