« février 2009 | Accueil | avril 2009 »

mars 2009

Lang la, kèkèbè

"Se pou laviktwa…", nou te ka ale

Se pou la viktwa Sanble 5 Fevriye teste yo te ka ale pou laviktwa ek nan trant-ywit jou ka voye lavwa nan lari Foyal, anba soley la, lavwa-toumbele tala fè chimen’y alagadigadaw. "Sé pou laviktwa nou ka ale" . Te ni anlot lavwa-toumbele pi djok, pi toumbelele, "Matinik, leve"  eti yo siktire anlè an lavwa-dèyè an kout-tanbou danmie, ka woule adan film Ezàn Palsi a, Lari kay neg, tit li, "Kongo leve". Nek lavwa- toumbele tala pa rive pran douvan "se pou laviktwa nou ka ale"…

Lire la suite "Lang la, kèkèbè" »


Un sondage

Le mouvement social

vu par les Guadeloupéens

Gwadloup2  Qualistat, un institut caribéen d’études d’opinion a publié une étude d’opinion après les 44 jours de grève générale en Guadeloupe. Deux des objectifs de cette étude d’opinion réalisée du 06 au 11 mars sur un échantillon de 512 guadeloupéens âgés de 18 ans et plus et représentatifs population, retiennent l’attention.

Lire la suite "Un sondage" »


Sortie de crise

En finir avec la crise sociale

Et démarrer le changement politique

06-03-09.p J’ai souvent écrit la dichotomie peuple/population pour étudier la conscience politique en tant qu’elle est, ici, une variable dépendante. Doucement théorique, comme pour chasser cette turbulente hypothèse d’une entité coloniale fonctionnelle, elle permettrait de comprendre et d’analyser la faillite générale de la socialisation politique en Guadeloupe, Guyane et Martinique. Une dichotomie, c’est dire que ces deux vieilles notions s’irriguent continuellement ; entretiennent des passerelles, des continuités/discontinuités que les problèmes de la vie quotidienne construisent/déconstruisent en permanence. 

Lire la suite "Sortie de crise " »


Problèmes sociaux

GUADELOUPE, MARTINIQUE,

DES SOCIÉTÉS MARQUÉES

DU SCEAU DU DÉCLASSEMENT

par André LUCRECE

C5f « Je crois que la douceur spirituelle et le désintéressement l’emporteront sur la gloutonnerie crasse d’aujourd’hui. »
Jack London

Il est parfois cruel, mais non moins salutaire, de dire ce qui est au fondement du mouvement social actuel qui se vit, aussi bien en Guadeloupe qu’en Martinique, à la fois comme révolte et délivrance : le fait de sociétés marquées du sceau du déclassement.

Lire la suite "Problèmes sociaux" »