Sonje Me 1902
Lire ou relire C.L.R. James

Pete-chenn lan

Sonje

Ranboulzay 1848 la

 

 

Nèg-mawon an   22 Me 1848 Nèg-mawon-nan-bwa

Se sanmdi 20 Me 1848 bò tab graje manyòk zeklit ki te  leve ranboulzay 1848 la te fèt. Sa fè, man te ke simie tann moun plodare Penteng 20 jik 23 Me 1848. Se Lendi 22 Me 1848 otila jandàm te fè eti Romen pou te mete’y nan makolin (lajol) ki te jou gran siyad penteng tala.

Ni anchay zeklit te ka petaye toupatou depi Maren jik Prechè pase Foyal, Trinte, Senpiè. Masogan an te nan kakarel pou sav wawa a te ja sav an desitiray nan chimen ka vini ek te ka bat-lestonmak ba yo san p’an laflenm.  Men man ja las teste sa, owala 1750-1770 pase, sistenm wawa a te ja lapo, flòkò ek si piplis nèg te ka rete anlè bitako, tankon wawa men tankon nèg-bitako san-chenn delè, an gran dwel makrèy Matnik la te ja ka rete nan mòn, nan gran koule, asou lestè a, te ka debat adan an lavi san-chenn,  mayonmbo nan an yonn-a-lòt sitiran, desitiran, vire-sitire.

Se Sanmdi 20 Me 1848 eti Leo Dichan te vini fè goj anlè Romen pou’y te sispann kwenyen tanbou a, graje manyòk. L. Dichan te ja kraze tanbou Romen an, sanmdi 13 Me ek pou majò misie te majò se pou’y te vire sanmdi 20 Me tala. Me moun te la ka atann li pou sav yo te ja sav, yo ka siye kòn tout majò. Se pou L. Dichan te bat-dèyè, latje nan katje'y tankon an chen yo fere, ek ale kale djel li,  èche jandàm. Se pou moun konprann sa, wawa a te ja ka woule ti kò’y tankou moun san-chenn nan tan tala.

Se Lendi 21 Me, nan pipirit, kote setè otila jandàm te vini èche Romen asou bitasion Dichan pou te mare’y. Tout moun ki te la te mande mare yo tou ek yo  tepran chimen lajol epi Romen. Asou chimen, makrèy la toufounen, laji, zoup ek rive yo  te rive, Senpiè te foulbak ek moun. Moun te sòti Kawbe, Mòn-Wouj, Prechè te ka rive ek se la Pory Papy eti ki te sobreka M. Herve, gouvelnayè Senpiè te mande ladje Romen, anfwa. Koutla ek fizi te ja ka leve. Ladje yo te ladje Romen, an vide te kouri lari Senpiè. Nan Prechè, Huc te ka atann moun ki te sòti Senpiè nan chakalaj ek te mande desapatonnen yo, jandàm te tjwe 3 moun ek te flandje 10. Makrey moun tala eti te ka vire Senpiè jwenn epi Sainte Claire Dujon, bòbòy an katjopin Huc, yo te asazinen’y (asazinen nan lang Matnik la se foute anchay kou, se pa tjwe), se pou'y te sa leve anba kou, ale rapòte. Se konsa gawoule te pete nan Senpiè. Moun te mande pou fini bat ek sistenm wawayiz la, anfwa. Tout masogan te kouri sere nan gaba ki te lantje nan lanmè-lestè Senpiè a. Labe Desabayes  te fè an kout fizi anlè makrèy la ek  tjwe Micho, makrèy la te foute dife nan kay la ek anchay kote Senpiè.

Se kote dezè nan lajounen mawdi 23 Me 1848 eti gouvelnè franse, Rostolan epi gouvelnayè Senpiè te teste desitiraj sistenm-wawa,  atè Matnik.  Nan jou dèyè 24, 25 jik 29 Me anchay blo te leve toupatou Matnik. Ansdarle, Sentmari, Latrinte, anchay kote moun te ka sanble doubout douvan jandàm ek betje.

Se dimanch 4 jwen 1848 eti François-Auguste Perrinon, gouvelnè Repiblik franse te katafale larel desitiraj sistenm-wawa atè Matnik men sistenm ta'a te ja fini-bat Matnik depi 10 jou ek Gwadloup depi 7 jou, douvan. Perrinon te bwabwa epi larel li a eti ki nan lespri larel la te pou katafale 4 jwen tala ek pou te koumanse bay de mwa dèyè ki fè nan 4 d’Awout 1848 si ayen pa te kore.

Se pou  tèbèdje eti ka kale djel yo "22 Me 1848 desitiray wawayiz" fèmen anba nen yo an kou pou tout. Se pou moun ki pa fouti depareye desitiray ek gawoule oben ranboulzay sispann brè bagay la eti yo ba yo pou fote a. Penteng 20 jik 23 Me 1848 ek 22 Me tankou jou gawoule wondong ka bout sistenm wawa a, atè Matnik. Se wawa, yo menm, ki bout sistenm wawa ta'a, se pa gouvelnè franse, ni betje. Moun ki pale desitiray nan lespri wawayis la ek rayi-ras la eti ki teste moun ki pa ewopeyen pa fouti tann ek konprann sa ki libète. Man ja plodarye nan tout 18e siek la te ni pase 7 000 neg-mawon te ka kouri-lawonn Matnik ek anchay bouk nèg-mawon te ja leve Bwa-Leza, nan bòdaj Latrinte ek Gwo-Mòn, nan lawonn Gran-Lawviè, Ajoupa, Mòn-Wouj ek Mòn-vè, nan koule Lawviè-Pilot ek lestè Maren, Voklen. Nou ja plodare nan lagan 19e siek la, piplis makrey Matnik te ka kouri-lawonn san-chenn. Piplis moun Matnik lajounen-jòdi ni pou trape an dite lave kaka-kochon an yo mete an kabech yo a, sa se te ke an ranboulzay kabech toumbilan. Pa di yo di'w.

Commentaires

Kanmo Matnik

Tous à la journée BODLANME organisée par l’ASSAUPAMAR et le Comité de soutien

Le samedi 23 MAI 2009 à partir de 9H00

Sur la plage, près de l’HOTEL CAP EST au François

Rendez-vous dès 9 H avec :
tambour,
tibwa,
jeux,
boisson et repas pour un grand moment d’échange et de convivialité.

MATINIK SE TA NOU

BODLANME SE TA NOU TOUT !

Assaupamar Comité de soutien

Kanmo Matnik

MÉ 1984 – MÉ 2009

SANMDI 23 MÉ 2009 : LE PKLS FÊTE SES 25 ANS DE LUTTES

160 ans après la révolution antiesclavagiste, le Peuple Martiniquais en se mobilisant massivement en février-mars 2009 a exprimé avec force sa volonté de vivre dignement, de mettre fin au système hérité de l'esclavage.
Quelle voie emprunter pour parvenir à la maîtrise de notre destin ?
La crise mondiale du capitalisme est-elle conjoncturelle ? Quelles sont ses conséquences pour notre société ?
Quelle est l'analyse du PKLS, que propose t-il pour poursuivre la lutte de libération ?
Vini bokanté épi nou

Le samedi 23 mai 2009

De 16 h à 21 h

AMEP – Route de Redoute - FdF

16h Accueil (Exposition– table de littérature – Vidéo)

17h-17h30 La crise mondiale

17h30-18h30 débat

19h-19h30 25 ans du PKLS, que propose le PKLS ?

19h30-20h30 Débat

Pot fraternel

Kanmo Matnik

Soutien aux Éditions Lafontaine

mercredi 3 juin 2009 à l’UPEM (Union des Parents d’Élèves de la Martinique), 28, Boulevard Allègre, à Fort-de-France de 9h à 15h.

(Face aux pompiers, sur l’autre rive) Venez découvrir et acheter vos livres.

Venez nombreux voir et acheter les livres afin que cette entreprise continue ses activités d’éditions : contes, coloriages, romans jeunesse, livres éducatifs, méthode de lecture : Atipa et Filvite.

Kamo Lagwiyann

Mercredi 10 juin
À Maripa-Soula, à 6 h 30, La marche des fleuves « a waka fa liba » au départ de l'esplanade de l'ancien fromager pour une arrivée à la Mairie avec un dépôt de gerbes de fleurs et une lecture de poèmes.
- Renseignements auprès de la mairie de Maripa-Soula au 05 94 37 21 50.
À Cayenne, le Conseil régional des clubs de l'Unesco de Guyane lance une coopération entre les grandes villes concernées par l'abolition de l'esclavage. Trente-quatre jeunes d'Albina, d'Oïapoque et de Saint-Georges seront reçus pour une célébration religieuse et la remise des prix du concours de poésie « Amitié et fraternité » organisé par la Radio Saint-Gabriel.
- Renseignements auprès de la Radio Saint-Gabriel au 05 94 31 17 11
À 16 heures, à Cayenne, marche « Sonjé lèsklavaj » au départ de la place des Palmistes jusqu'à la place Auguste-Horth. Dès 19 h 10, prestations slam du collectif SCTO et théâtrale de la Troupe du Méridien, aux pieds de la statue de Felix Eboué, qui recréera un marché aux esclaves.
- Renseignements auprès du service culturel de la mairie de Cayenne au 05 94 35 20 51

Jean-Pierre Triveillot vous invite à visiter l'exposition " Le travail du penseur" sur son site situé 9, route de Raban à Cayenne. Ouvert de 8h00 à 19h00. L'artiste présente son travail comme une "démarche spirituelle pour offrir au passant un espace de promenade, de rencontre voire de recueillement". Parcours pédestre aménagé.

- Plus de renseignements au : 0694 38 09 78

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)