Ekonomi Ayiti
Jout-politik franse atè Matnik

Dekatonn ekonomi

Lerize djabalaptaj la

Bawbàd nan Karayib la Barbados

Bridgetown, Barbados : Mètafè djabalaptaj nan gouvelman Bawbàd le wè mayonmbo mete lajan nan teknoloji kouvè ponm ek tòtòt eti ki pa ka koute chè pou fè an djabalaptaj ka tjenbe nan tan ka pase. Ralph Farnum eti se kabwatè nan kawbe djabalaptaj gouvelman Bawbàd teste teknoloji kouvè ponm ek tòtòt ta'a pa ka koute chè men nan menm balan an se pou'y sitire an djabalaptaj ka tjenbe.

Si mayonmbo rive antipile belizaj yo, yo ke trape plis tjouns anlè se kawbe-tre a ek yo ke pe ale genyen teknoloji kouvè ponm ek tòtòt epi santay yo tire adan antipilaj ta'a. Teknoloji kouvè ponm ek tòtòt ta'a ka bare van, fredi ek ka koubare ti-bèt ka vini wenyen se ponm lan.  Yo le kadjaye dlo nan van eti ka rale se ti bèt la. "Sa nou le fè isiya se an tan-oliwon eti ka bare gwo-gren lapli, ka fè van flòkò,  ek ka dekati klète a, se an sistenm tan-oliwon ki te ke kòdjòm pou chouk oben ponm mayonmbo ka djabalapte".

May-an-may, peyi Karayib la ka èche fè teknoloji bay nan teknik djabalaptaj yo, se tan ta'a se atè Grinada se teknik ta'a rive. Se pa jòdi Bawbàd ka bat anlè teknoloji kouvè ponm ek tòtòt, lanne pase se nan an chan piman teknoloji ta'a bay pi rèd.

Commentaires

Bèbè

Déja pou yonn, man pa ka koprann tit la "Lerize djabalaptaj"

Info.Haïti

Tèt Kole Ti Peyizan commémore, aujourd'hui 23 juillet, les 25 ans du massacre des paysans à Jean Rabel (Nord-ouest) dans le contexte de "la liquidation des ressources minières et des terres du pays". Tèt Kole Ti Peyizan entend "stopper la liquidation des terres et des mines du pays aux étrangers : les paysans ne deviendront pas des pèlerins sur le sol de Dessalines". Le 23 juillet 1987, environ 139 paysannes et paysans (chiffre officiel fourni par le Conseil national de gouvernement/Cng de l’époque) avaient été assassinés par des militaires, des anciens macoutes et des grands propriétaires terriens, selon les sources citées.
Les auteurs du Massacre de Jean Rabel n’ont toujours pas été inquiétés.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)