Dezas laliwonn
Dekatonn ekonomi

Ekonomi Ayiti

Wouze jaden an !

Ayiti nan latèwonn lan Ayiti - Jaden

Mòn-wouj, Ayiti : Inter-American Development Bank (IDB pou Bank Peyi Amerik pou Dekatonn) lonje 15 milion dola ba Ayiti pou vidjoze politik  ek akokitaj mayonmbo nan peyi a. 7 milion dola lajan pou vire-doubout Ayiti ke kole anlè 15 milion ta'a. An dwel lajan ta'a se ke pou kawbe mayonmbo nan gouvelman Ayiti sitire an plan dekatonn ek lerize teknik jeray li.

Nan progranm ta'a, kawbe mayonmbo a ke sitire an krèy bolit asou kawbe-tre pou voye djokteri yo pou jere lajan douvan. IDB dèyè anchay larel-divini eti ka kouri anlè 200 milion dola nan Ayiti, pou vidjoze jaden, teknik lawouzaye ek fè teknoloji mayonmbo kouri lawonn. Fok ke leve an sistenm larel netche pou moun pe rive trape dlo pi flouz ek djoubake nan sistenm lawouzaye. Ni pase an milion fanmi Ayiti eti djoubake tankon mayonmbo men tjouns mayonmbo dekati nan   dis-lanne ki pase epi tòn bannann, kafe ek diri ki dekati.

60% makrèy Ayiti ka viv nan mòn ek IDB se-le lonje-pal pou se moun tala trape tè pou ta yo, dapre anchay lonyen- matje 2/3 asou 1.5 milion moun ki ni tè pou ta yo nan peyi a pa ni tit tè a.

Wè nan Caribbean Journal.

Commentaires

M.P-972

jaden lwen gonbo gaté...

MKL

ékonomi Ayiti pa ka gwo dapré sa mwen ka wè ou pa matjé an artik long.

Info Gwada

à l'appel du CICR
(Comité International Contre La Répression)
GRAND MEETING avec Elie Domota
Mercredi 13 Juin à 18H00
- Pour l'arret de la répression anti syndicvale en Guadeloupe
- Pour La Levée des poursuites contre les syndicalistes
Bourse du travail
3, rue chateau d'eau Paris 10e Métro République.

Info.Haïti

Tèt Kole Ti Peyizan commémore, aujourd'hui 23 juillet, les 25 ans du massacre des paysans à Jean Rabel (Nord-ouest) dans le contexte de "la liquidation des ressources minières et des terres du pays". Tèt Kole Ti Peyizan entend "stopper la liquidation des terres et des mines du pays aux étrangers : les paysans ne deviendront pas des pèlerins sur le sol de Dessalines". Le 23 juillet 1987, environ 139 paysannes et paysans (chiffre officiel fourni par le Conseil national de gouvernement/Cng de l’époque) avaient été assassinés par des militaires, des anciens macoutes et des grands propriétaires terriens, selon les sources citées.
Les auteurs du Massacre de Jean Rabel n’ont toujours pas été inquiétés.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)