"Hasta siempre campeón"
Cúpula dos Povos

Vire-doubout Ayiti

Ekonomi Ayiti ka pofite

Ayiti nan latèwonn lan Antipilaj lajan

Jakmel, Ayiti : Ekonmi Ayiti ka pofite jou-ki-jou men fok ke apiye progranm vire-doubout peyi a dapre sa an krèy bolit IMF (International Monetary Fund pou Tjouns Kapital Oliwon-latè) katjile. Ekonomi Ayiti ka ale nan karetel kòdjòm la men nan an grèd eti ki anba plan Bank Latè-wonn lan te trase : "ekonomi an ka la ka pofite men anba grèd eti progranm ECF, Extended Credit Facility, te owonzonnen".

"Kawbe-gouvelman te bese anlè kapital eti'y te ka pòte, nan tan vire-sitire politik peyi a men nan menm balan an tjouns kines ek lizin epi an belizaj kòdjòm te vire kalibiche ekonomi a". Dapre sa krèy bolik  Tjouns Kapital Oliwon-latè teste, Tjouns Kòtòf Tektèg mabial Ayiti te pou kouri asou 4.5 jik 5.5%, pi ba pase sa eti World Economic Outlook te owonzonnen nan Avril ki pase epi an grèd 7.8% nan 2012.

Menm 5.5% ta'a se ke grèd pi mapipi nan tout ekonomi peyi Karayib la pou lanne 2012 la. Dekou kapital Ayiti kòdjòm tou dapre sa krèy bolit la teste pou lajan taks eti ka rantre kòdjòm. "Gouvelman ki fini rive Ayiti ni pou ba progranm
vire-doubout peyi a an balan nan an dekou kalibich politik ek kokleste" se sa kabwatè IMF (International Monetary Fund) katjete. Gouvelman Ayiti ek krèy bolit IMF la rive mare an topay asou progranm lerizaj pou fè nan larestan lanne 2012 ek lanne 2013 ka vini.

Gouvelman Ayiti ke bat pou tjenbe kalibich ekonomi a, vidjoze vire-pran ekonomi an ek koubare lanmizè a.

Wè nan caribbean Journal

Commentaires

Jersen-1804

Peyi'm se pa bliye !

El Caco

La huelga de más de 48 horas en Salcedo, provincia Hermanas Mirabal, en el centro norte dominicano, con una población de 101 mil personas, causó tres muertos y una veintena de heridos

Info.Haïti

Tèt Kole Ti Peyizan commémore, aujourd'hui 23 juillet, les 25 ans du massacre des paysans à Jean Rabel (Nord-ouest) dans le contexte de "la liquidation des ressources minières et des terres du pays". Tèt Kole Ti Peyizan entend "stopper la liquidation des terres et des mines du pays aux étrangers : les paysans ne deviendront pas des pèlerins sur le sol de Dessalines". Le 23 juillet 1987, environ 139 paysannes et paysans (chiffre officiel fourni par le Conseil national de gouvernement/Cng de l’époque) avaient été assassinés par des militaires, des anciens macoutes et des grands propriétaires terriens, selon les sources citées.
Les auteurs du Massacre de Jean Rabel n’ont toujours pas été inquiétés.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)